MARKLIN 39974 :  Automotrice à pont élévateur TVT (3 rails digital sonore)

Automotrice à pont élévateur TVT (3 rails digital sonore)

1:87 - HO, III, 160 mm, MARKLIN


 

479,99 

MAR-39974
1 article(s)
+

MARKLIN 39974 :  Automotrice à pont élévateur TVT (3 rails digital sonore)

Echelle HO 1:87 | digital sonore | AC 3 rails
Epoque III

Modèle réel : 
Automotrice à pont élévateur TVT (future BR 701) en tant que véhicule d’entretien de la Deutsche Bundesbahn (DB).
Avec plate-forme de travail mobile et pantographe pentagonal.
Utilisée pour l’observation et l’entretien des caténaires.
État de service : état à la livraison après 1957.
 
Modèle réduit : 
Avec décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions sonores.
Motorisation régulée haute performance.
Moteur sans entretien de forme compacte.
2 essieux moteurs, bandages d’adhérence.
Inversion du fanal à trois feux et des deux feux rouges de fin de convoi en fonction du sens de marche, commutation possible en mode numérique.
Fonction double-feu A. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud et rouges sans entretien.
Poste de conduite avec aménagement intérieur Plate-forme relevable, abaissable et orientable, commande possible en mode numérique.
Pantographe relevable et abaissable, commande possible en mode numérique.
Pantographe non fonctionnel pour exploitation sous caténaire.
Détails rapportés : Lanterneau, trompe, phares et échelles.
Longueur h.t. 16,0 cm.
 

  Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal · · · · ·
Fonction de commande · · · · ·
Bruit.loco.diesel · · · · ·
Trompe · · · · ·
Lever/Abaisser la plate-forme trav. · · · · ·
Lever/Abaisser la plate-forme trav.   · · · ·
Rot° de la plate-forme de travail   · · · ·
Rot° de la plate-forme de travail   · · · ·
Commande des pantographes   · · · ·
Fonction spéciale     · · ·
Fonction de déroulement     · · ·
Fonction de déroulement     · · ·
Commde directe     · · ·
Bruitage d’environnement     · · ·
Bruitage d’environnement     · · ·
Grincement de frein désactivé     · · ·
Bruitage d’environnement         ·
Bruitage d’environnement         ·
Bruitage d’environnement         ·
Bruitage d’environnement         ·
Trompe         ·
Bruitage d'attelage         ·
Radio cabine         ·
Sablage         ·
Joint de rail         ·
Vitesse de manœuvre         ·
Fanal cabine 2         ·
Fanal cabine 1         ·
Avertissement         ·
Dialogue         ·
Dialogue         ·
Dialogue         ·


Highlights:

  • Gamme de fonctions complète avec jusqu'à 32 fonctions.
  • Avec décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions sonores.
  • Commande de la plate-forme de travail et du pantographe possible en mode numérique.

 
Série unique.
 
Trix 22974 / Märklin 39974 – Automotrice à plate-forme mobile série 701 Avec l’électrification croissante, les automotrices à plate-forme mobile gagnèrent de plus en plus d’importance à la jeune Bundesbahn pour les travaux d’entretien sur le réseau de lignes électrifiées. Par commande de l’office central de la Bundesbahn à Munich et en étroite collaboration avec celui-ci , la société allemande Waggon- und Maschinenbau » à Donauwörth (WMD), développa donc à partir de 1954 « l’automotrice à pont élévateur standard» (TVT, également VT 55 ou VT 93, et 701 à partir de 1968) en utilisant essentiellement des éléments de construction de l’autorail bimoteur VT 98. Un moteur électrique n'étant pas envisageable, on opta pour des moteurs à combustion comme force motrice. Pour les machines de la première série de construction (701 001-010 et 024), deux moteurs Büssing (type U9A) d’une puissance respective de 95,5 kW s'avérèrent encore suffisants. Pour toutes les séries suivantes, les deux moteurs plats sous plancher à refroidissement par eau (Büssing Typ U10), avec une puissance totale de 300 ch (221 kW), correspondaient alors aux moteurs de l’autorail VT 98 (798). Un régulateur de remplissage pour régime moteur spécial permettait d'obtenir une « vitesse d’extrême ralenti » constante de 5 km/h. Les dispositifs de propulsion logés dans un châssis similaire à celui du VT 98 étaient prévus pour une charge remorquée de 40 t. L’automotrice permettait en outre d’exécuter des manœuvres avec une charge remorquée maximale de 200 t. A cet effet, l’engin avait été équipé d'appareils de choc et de traction normaux de construction légère normalisée. Entre les deux postes de conduite se trouvait un atelier d’environ 26 m² d’où l’on pouvait accéder au poste d’observation de la caténaire. L’engin présentait en outre un accès au toit spécialement sécurisé ainsi que, sur le toit, un pantographe pour la mise à la terre et le contrôle. Au milieu du toit se trouvait la plate-forme élévatrice et tournante, réglable horizontalement et verticalement, d'une surface de près de 6 m², qui pouvait s’élever d’une hauteur maximale de 1 mètre. S’y trouvait en outre une échelle télescopique qui permettait de réaliser des travaux jusqu’à une hauteur de 15 mètres. La communication entre le poste de conduite, le poste d’observation et la plate-forme élévatrice était assurée par un dispositif de haut-parleurs intégré. Les engins étaient équipés en outre de freins à disques actionnés par air comprimé, d’un chauffage alimenté par l’eau de refroidissement et de deux unités d’alimentation en courant distincts de 12 V. Jusqu’en 1974, la DB fit l’acquisition de 162 automotrices à plate-forme mobile à deux moteurs au total qui, à partir de 1968, avaient été immatriculées dans la série 701. A l’origine, toutes les TVT avaient une livrée pourpre (RAL 3004). A partir de 1975, à l’occasion de révisions, la livrée fut progressivement changée pour le jaune or usuel (RAL 1004) pour les engins de la DB. A partir de 2002, le manque de certaines pièces de rechange et l’âge avancé des engins menèrent à l’intensification de leur réforme, qui s’acheva en 2013 par le garage de la dernière TVT. De nombreuses 701 purent toutefois être cédées à des EVU privés ainsi qu’à des chemins de fer musée et peuvent aujourd’hui encore parfois être admirées en activité.
 

1:87 - HO
III
160 mm
4001883399744
MARKLIN